Téléconsultation : quel avenir pour les professionnels et établissements de santé à l'heure de la crise sanitaire ?

Téléconsultation : quel avenir pour les professionnels et établissements de santé à l'heure de la crise sanitaire ?

il y a 10 mois 3 min lu
Partager-

La téléconsultation s’est considérablement développée durant la crise sanitaire. Cet acte médical a été encouragé par les autorités sanitaires par l’assouplissement du cadre réglementaire. Cependant, à la fin de l’état d’urgence, le cadre réglementaire habituel encadrant la téléconsultation devrait à nouveau s’appliquer. Quel sera donc l’avenir de la téléconsultation en 2021?

Durant la crise, comment s’est déployée la téléconsultation chez les professionnels de santé et les établissements de soins ?

L’encadrement juridique a été assoupli au cours du premier confinement de façon à faciliter les soins. Ceci a permis à l’ensemble des patients atteints de maladies chroniques de ne pas subir de rupture dans leur suivi médical. De nombreuses personnes craignant de sortir de leur domicile ont donc pu être accompagnées tout au long de l’épidémie du covid 19.

Selon cette étude de l’Assurance Maladie, le nombre de téléconsultations est passé de quelques milliers début mars à près d’un million chaque semaine lors du pic de l’épidémie. Lors de l’été, cette tendance s’est estompée pour reprendre ensuite lors du deuxième confinement. C’est particulièrement les personnes fragiles face aux covid, hésitant à sortir voir leur médecin, qui ont fait l’objet de téléconsultations.

La téléconsultation dans les établissements de soins s’est maintenant généralisée, apportant une grande aide en milieu hospitalier. En plus de soulager l’ensemble du personnel soignant, elle a permis de réaliser des économies importantes par une meilleure maîtrise des coûts.

Les professionnels de santé ont ainsi dû s'équiper d’un matériel informatique adapté à la prise en charge de ces consultations à distance. Ils ont dû également se former à l’utilisation de nouvelles applications spécialement adaptées aux téléconsultations telles que “Leah”.

Leah est une solution de téléconsultation simple, sécurisée, flexible et sans engagement. Cette application innovante offre une excellente opportunité pour tous les professionnels de santé afin de s’adapter aux nouvelles contraintes liées à la crise sanitaire.

Quels sont les domaines de soins qui ont été le plus concernés par cet essor des téléconsultations ?

L’ensemble des professionnels de santé des médecines conventionnelles ont pu bénéficier de cet essor des téléconsultations. Les médecins, infirmiers, sages-femmes, masseurs, orthophonistes, et pharmaciens ont pu mettre en place un suivi de leurs patients par la téléconsultation. Dans le domaine des médecines douces, la médecine traditionnelle chinoise, la naturopathie, la réflexologie, le shiatsu ou l'orthopédie, les soins par visioconférence ont également pu être mis en place. Certains sites de médecine chinoise ont même innové en proposant en ligne gratuitement de nombreuses méthodes et techniques pour prendre soin de sa santé à la maison.

Quels ont été les grands bénéfices de la téléconsultation pour les patients?

La téléconsultation a constitué une aide précieuse pour la majorité des patients au cours de la crise sanitaire, particulièrement les plus fragiles. Voici les principaux avantages :

  • L’accès à certains soins est rendu plus simple.
  • En effet, de nombreuses personnes en France habitent dans des régions désertées par les services de santé. De nombreuses personnes habitant dans de petits villages doivent se déplacer loin de leur domicile afin d’aller consulter leur généraliste. La téléconsultation est pour eux un avantage important, leur permettant d’avoir une consultation avec leur médecin traitant sans avoir à patienter ou à prendre le risque de se déplacer.
  • Une plus grande disponibilité des professionnels de santé.
  • Tout au long de la crise sanitaire, les médecins et aide-soignants se sont montrés d’une grande disponibilité vis-à-vis des patients. De plus, la téléconsultation offre une plus grande possibilité de remplacement lorsqu’un praticien part en congés ou se porte malade. Ceci permet aux patients de gagner du temps lors de la prise de rendez-vous et aussi en évitant de se déplacer auprès d’un remplaçant.
  • Le remboursement garanti de la téléconsultation.
  • Les téléconsultations sont prises en charge par l’Assurance Maladie depuis le 15 septembre 2018 au même tarif qu'une consultation physique.
  • La possibilité de bénéficier d’un soin en étant à l’étranger.
  • Les soins à l’étranger, en plus d’être généralement plus coûteux, sont parfois plus complexes à réaliser du fait de la barrière de la langue et des différences culturelles. Certains ressortissants français habitant à l’étranger lors de la crise sanitaire ont pu avoir la possibilité de bénéficier d’un accès facilité à des soins français.

    Quel avenir pour la téléconsultation en 2021 ?

    Face à la menace d’un prolongement de la crise sanitaire pour une durée indéterminée, il est fort probable que la téléconsultation continue de se développer en France ainsi que dans les autres pays du monde. Les patients ainsi que les professionnels de santé ont pu apprécier cette innovation, apportant davantage de confort et de souplesse aux soins. En cas de prolongement de la crise, les autorités sanitaires devraient très certainement prolonger les facilités réglementaires à la prise en charge des téléconsultations par les soignants.

    *****
    Partagez cet article-
    Prev Post Téléconsultation médicale : quels avantages pour les professionnels de santé ?
    Prochain Post Fièvre : quels sont les symptômes les plus courants ?