L’ouverture du télésoin pour les paramédicaux pendant la pandémie de Covid-19

L’ouverture du télésoin pour les paramédicaux pendant la pandémie de Covid-19

il y a 5 mois 2 min lu
Partager-

L’actuelle pandémie Covid-19 bouleverse les pratiques des professionnels de santé en France et pousse à l'utilisation de nouveaux outils numériques favorisant les soins à distance. Ainsi, de nombreuses évolutions réglementaires et ordonnances accélèrent l'entrée de la télémédecine dans le quotidien des paramédicaux. Infirmiers(ères), orthophonistes et bientôt masseurs(euses)-kinésithérapeutes, chaque profession a le droit à son lot de nouveautés.

Les infirmiers(ères)

Depuis le 19 mars 2020, par décret, les 130 000 infirmiers libéraux de France peuvent désormais pratiquer le télésuivi infirmier, un acte de télésoin, dans le cadre du suivi de patient Covid-19. Ce télésuivi doit être initié par une prescription médicale. Il peut être effectué par visioconférence, ou par téléphone si la visioconférence est impossible avec le patient. Une nouvelle cotation a été créée pour ce nouvel acte de soins infirmier (et le premier à distance) : AMI 3,2. Cette prise en charge à distance est entièrement remboursée par l’Assurance Maladie .

Plus d’informations sur le télésuivi infirmier via ce lien. Cette fiche résumé vous sera d’une aide précieuse pour vous initier au télésoin en période de Covid-19.

Les orthophonistes

La continuité des soins d’orthophonie est également affectée par la pandémie Covid-19. Pour poursuivre le traitement et le suivi, les télésoins en orthophonie sont possibles depuis le 25 mars 2020 : la “téléorthophonie” vient de naître. La décision d’un suivi à distance est à l’initiative de l’orthophoniste. Il n’est cependant pas possible d’accepter de nouveau patient ni d’effectuer des bilans à distance. Seul les patients initialement suivis avant la pandémie peuvent bénéficier du télésuivi par leur orthophoniste.

Plus d’informations sur les cotations du télésuivi orthophoniste et sur les actes possibles à distance juste ici.

Les masseurs(euses)-kinésithérapeutes

Un courrier a été adressé à M. le Ministre de la Santé par l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes, pour réfléchir à la mise en place rapide du télésoin pour la profession. Plusieurs responsables d’associations de patients ou de représentants de sociétés savantes en médecine et chirurgie ont accepté de cosigner cette demande, compte tenu de l’urgence à poursuivre les traitements de rééducation pour les patients dans le besoin.

Le télésoin pour les masseurs-kinésithérapeutes n’est donc pas encore disponible mais devrait bientôt l’être. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé(e) au moment venu !


Quoi de neuf pour les psychologues ?

N’étant pas des paramédicaux, et donc pas soumis aux réglementations sur la télésanté, les psychologues peuvent tout de même suivre leurs patients à distance pendant la pandémie de Covid-19.

Ce suivi à distance peut permettre :

  • De continuer le suivi des patients
  • De venir en aide, de façon plus ponctuelle, aux patient(e)s souffrant du confinement
  • De maintenir une activité économique malgré le confinement

Il est conseillé d’utiliser Leah pour le suivi en santé mentale. En effet, Leah permet :

  • La traçabilité des échanges
  • Une facilité de paiement
  • Une visioconférence en toute sécurité
*****
Prev Post Leah.care ouvre sa plateforme à de nouveaux professionnels de santé
Prochain Post Le télésoin est ouvert aux masseurs-kinésithérapeutes